Archive | novembre 2012

De quel(s) bois je me chauffe? – film 01

Nina, Adrien et Sebastien nous emmène faire la rencontre de Guy Darlet, un agriculteur au poil – à bois. Entre bavardages, débardage, déchiquetage et chauffage ; cap sur la réalité du bois-énergie.

Publicités

Retour sur la formation ETD

Une formation intitulée « Comment favoriser l’approvisionnement local dans la restauration collective ? » s’est déroulée le mercredi 31 octobre dernier sur la commune de Saint-Loup. Cette formation organisée dans le cadre des ateliers créatifs « cantine », a réunie 27 personnes dont plusieurs cuisiniers et cuisinières, gestionnaires, producteurs, techniciens…

Le centre de ressources du développement territorial ETD, la Chambre d’Agriculture de la Creuse et Manger Bio Limousin ont animé cette journée et ont permis aux participants de découvrir les enjeux et les étapes indispensables qui permettent l’augmentation de la part de production locale dans les menus des cantines scolaires.

Au cours de la matinée, une présentation était proposée sur le contexte et les enjeux (définition des termes bio, local, circuit court etc., les exigences du Grenelle, les contraintes de capacité, de sécurité…). Les participants étaient sollicités pour donner leurs impressions, faire partager leurs expériences.

Valérie MOREAU, conseillère en diversification à la Chambre d’Agriculture, est intervenue pour aborder l’offre locale. Ainsi, un travail important est à effectuer sur l’approvisionnement des cantines car seulement 2% des fermes en Limousin utilisent ce circuit de commercialisation. Pourtant selon elle, la production creusoise est suffisante pour augmenter considérablement la part de produits locaux dans les menus ! Le problème principal est la mise en relation des différents acteurs, qui doivent ensuite arriver à travailler ensemble. Les contraintes d’agrément par exemple sont secondaires puisqu’il est possible d’obtenir une dérogation d’agrément.

A l’issu de l’Université Rurale, le Pays Combraille en Marche pourrait par exemple, mettre en place un forum ou salon pour favoriser l’interconnaissance entre producteurs et personnels de la restauration collective.

Après une courte pause repas à l’auberge du P’tit Loup, les échanges et discussions ont pu reprendre avec Olivier BREUIL, paysan et membre de l’association Manger Bio Limousin. Les participants ont pu ainsi découvrir l’historique et les objectifs d’une plate-forme régionale d’approvisionnement de produits bio locaux en restauration collective encore peu présente en Creuse.

Enfin, Stéphanie LE BIHAN, juriste à ETD, a clôturé cette journée par les « trucs et astuces » pour favoriser le local dans sa politique d’achat. Une fin de journée difficile pour les petites structures représentées ici, souvent très loin des procédures de la commande publique. Néanmoins, des informations utiles et indispensables selon les personnes présentes, puisque dans un futur proche, ces démarches leurs permettront de définir les besoins en amont.

Vous pouvez télécharger le compte rendu de la formation, ainsi que les présentations des intervenants :

CR formation cantines etd St Loup

Présentation Stéphanie LEBIHAN (Etd)

Présentation Valérie MOREAU (Chambre d’Agriculture)

Présentation Olivier BREUIL (Manger Bio Limousin)

Panier ou caddie ?

Le prochain spectacle d’Improbables Rencontres, saison culturelle du Pays Combraille en Marche approche… !

Samedi 17 novembre

Saint-Chabrais / 20h30, Salle des Fêtes

Panier ou caddie ? CieThéâtre Grandeur Nature,Théâtre-Forum

Basé sur le principe du théâtre participatif, ce théâtre, un peu particulier, a pour objectif de créer un véritable échange des points de vue entre le grand public et les agriculteurs, sur certains sujets agricoles et environnementaux, souvent sources de débats et de polémiques. Dans la pratique, des acteurs professionnels jouent une saynète, véritable petite pièce de théâtre, d’une vingtaine de minutes qui illustre une de ces situations d’opposition dont les enjeux sont partagés par les spectateurs. Arrivée à un point de blocage significatif, la saynète prend fin. C’est au tour du public qui est invité, sur la base du volontariat, à s’impliquer au cœur de cette situation problématique pour prendre la place d’un des personnages principaux.

 Organisé dans le cadre de la 3ème Université Rurale et avec le soutien de la commune de Saint-Chabrais et l’association Les Mille et Une Créations.

 Durée : 1h. Tarifs : 7par adulte et 3par enfant de 6 à 16 ans.

Réservations auprès du Pays Combraille en Marche : 05 55 83 11 17 ou info.culture@payscombrailleenmarche.org

Agreste Limousin, circuits courts

Dans le cadre du recensement agricole de 2010, la DRAAF (Direction Régionale de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt) et la Région Limousin ont réalisé une étude sur les circuits courts en Limousin. La DRAAF Limousin s’est proposée de réaliser des analyses territoriales à partir de l’étude sur les circuits courts.

Le Pays Combraille en Marche a fait parti des premiers territoires analysés. Vous pouvez télécharger ci-dessous cette étude territoriale issue des résultats d’une enquête réalisée auprès d’une quarantaine de structures agricoles sur le territoire du Pays. Elle s’intitule : « Pays Combraille en Marche: une dynamique des circuits courts malgré les contraintes »

Vous pouvez télécharger cette étude :

CIRCUITS COURTS PAYS COMBRAILLE EN MARCHE

Atelier 1 « Transformer et commercialiser »

Les ateliers de réflexion de l’Université Rurale sur les circuits courts et la valorisation des ressources locales, ont commencé. Adrien et Damien, de DTA (Design Territoires Alternatives), savent donner une dynamique participative à ces ateliers.

Au cours du premier atelier sur la thématique « Transformer et commercialiser, construisons une stratégie collective », à la ferme du Ballotier à Reterre, 10 participants ont cartographié l’existant (les producteurs qui font de la transformation, les marchés, etc.), analysé les différents modes de commercialisation en circuits courts et discuté de l’avantage de la transformation au sens large.

Ensemble, nous avons fait émerger de multiples besoins, idées de projets pour le territoire du Pays Combraille en Marche. Au cours du prochain atelier, nous étudierons ces diverses pistes de travail afin de nous concentrer sur deux ou trois idées de projet.

L’après-midi s’est terminé par une visite du verger :

Le prochain atelier créatif de cette thématique est programmé le:
mardi 4 décembre

Vous pouvez télécharger le compte rendu de l’atelier :

CR Atelier 1 Transformation_Commercialisation