Archive | juin 2014

Forum sur les circuits alimentaires chez nos voisins du Pays de Guéret

Page0001 Page0002

Publicités

Un lien entre théorie et pratique avec cette dernière projection…

Pour ce dernier rendez-vous, une trentaine de personnes dont plusieurs enfants étaient présentes pour regarder travailler « Topaze », la jument de Stéphanie GIRBAS. Une partie du public très varié découvrait pour la première fois la traction animale et certains ont même pu s’essayer. Cette rencontre fut également l’occasion pour Stéphanie GIRBAS de présenter son activité et d’expliquer pourquoi elle a fait le choix de travailler avec une jument. Après une balade autour de la ferme et la découverte de l’ « at’traction », le public a pu découvrir ou redécouvrir le film, le « fromage du papa de Louise ».

Comme pour toutes les projections, les réactions furent très positives et quelques questions auxquelles ont répondu Guy DARLET et Patrick COMPAGNON, furent exprimées. Pour clôturer l’après-midi, les participants ont apprécié le goûter proposé par Stéphanie GIRBAS, tartelettes aux petits fruits, tisane de monarde et sirop de menthe poivrée…

P1030117

Appel à participants aux travaux de l’Université !!!

Nous avons été sollicités pour témoigner sur la dernière Université Rurale à l’occasion de la journée « circuits courts » co-organisée par la Communauté de Communes Creuse Grand Sud, le Labo de l’ESS, De fil en réseaux et Ambiance Bois du Limousin.

Nous lançons donc un appel auprès des personnes ayant participé aux travaux de l’université Rurale afin de témoigner de leur expérience et des résultats observés aujourd’hui sur le territoire.

Cette journée aura lieu le vendredi 20 juin 2014 de 9h à 17h. Retrouvez toutes les modalités d’inscription et le programme détaillé en cliquant sur l’image ci-dessous.

Journée circuits courts

 

 

Le film s’exporte hors du Pays !!!

A l’occasion de son Univers-cité d’été, la commune de Ploufragan dans les Côtes d’Armor projettera le film « le fromage du papa de Louise ». La revue « Village » en parle également dans son dernier numéro et le décrit comme « 35 minutes de créativité ! »

combraille