Archive | Cantines RSS for this section

Le film bonus sur les cantines

Découvrez en cliquant sur le lien ci-dessous, le film « bonus » sur les cantines issu des travaux de l’Université Rurale 2012/2013.

Un film de 30 min. réalisé par Arnaud DEPLAGNE (PAD) qui raconte cette belle aventure des cantiniers sur le territoire du Pays Combraille en Marche.

Publicités

Atelier 1 « Manger des produits locaux et frais à la cantine » : résumé

Le 24 octobre a eu lieu le premier atelier du groupe dans la cantine de l’école de Saint-Chabrais. Une dizaine de participants dont 4 cuisiniers-ères.

Après un rapide tour de table et une présentation de l’université rurale, l’atelier à démarré avec une projection d’un micro reportage de 13 minute réalisé par Arnaud Deplagne :

[FILM]

<p><a href= »http://vimeo.com/52393829″>01-Les Cantines-01</a> from <a href= »http://vimeo.com/pretadiffuser »>pr&ecirc;t-&agrave;-diffuser</a&gt; on <a href= »http://vimeo.com »>Vimeo</a&gt;.</p>

Nina Malignier a présenté une synthèse du fonctionnement de 4 cantines du territoire (Champagnat, Mainsat, St-Chabrais, Peyrat-la-Nonière) Quels sont les fournisseurs ? Les différents acteurs et leur liens, etc.

Tout ce la a permis de vite rentrer dans le sujet et dans le concret, pour définir ce qu’on peut mettre derrière le terme « circuit court » comprendre le fonctionnement des petites cantine, leurs principales difficultés et se poser la question des intermédiaires, notamment les petits commerces de proximité.

L’essentiel de l’atelier a consisté à lister les difficultés et leviers pour chaque profil d’acteurs de la grande « chaîne alimentaire » de la cantine depuis la gestion et la production jusqu’à la gestion des déchets en passant par la livraison, la préparation des repas et la consommation. Producteurs, intermédiaires, cusiniers-ères, gestionnaire, mais également élus, élèves, parents d’élèves et enseignants : le rôle et les attentes de chacun ont été questionnés. On peut regretter l’absence de producteurs et la faible représentation d’intermédiaires qui ont limité certains échanges et l’imagination de pistes prospectives. Néanmoins, cette première rencontre semble avoir permis aux cuisiniers-ères de se rencontrer autour d’un sujet qui leur tient à cœur. L’idée d’échanges réguliers entre eux est apparue évidente, de même que leur besoin de rencontrer des producteurs. Les verbatims extraits du travail d’enquête de Nina ont été utilisés comme des supports pour nourrir le débat.

A l’issue de la séance, nous avons avons proposé aux cantiniers-ères de poursuivre le travail sur un mode plus concret : on essaie avec eux de faire rentrée incrémentalement des ingrédients/produits en circuit court. Il s’agit d’incorporer un élément « simple » qui ne pose qu’un seul problème à la fois. Un cuisinier a choisi les œufs . 3 cuisinières ont choisi de s’attaquer au fromage avec lequel nous allons certainement pouvoir nous confronter au problème de l’agrément. L’idée est bien d’apprendre en faisant, de les accompagner dans la mise en place de ce micro circuit court en allant voir les producteurs avec eux, en réfléchissant ensemble à la livraison, à la régularité. Ce sont des petites expérimentations « irréversibles » qui serviront autant à avancer concrètement sur l’approvisionnement en circuit court qu’à faire émerger des questions et des difficultés précises, contextuelles et imaginer des solutions plus globale, déclinables, etc.

Vous pouvez télécharger le compte rendu de l’atelier :

Compte Rendu Atelier 1 Cantines

D’autres documents sont mis à disposition :

– le SWOT de l’action cantine (résumé des forces, faiblesses, opportunités, menaces)

– des témoignages qui peuvent se comparer aux situations que nous rencontrons sur le Pays

SWOT Action Cantines

Article expérience circuits courts